Fable d'Esope : Du Ventre et des autres Membres.

La Main et le Pied voulurent autrefois faire un procès au Ventre, en lui reprochant qu'ils ne pouvaient suffire à le nourrir, sans qu'il y contribuât de son côté. 

Ils voulaient l'obliger à travailler comme les autres membres, s'il voulait être nourri. 

Il leur représenta plusieurs fois le besoin qu'il avait d'aliments. 

La Main le refusa, et ne voulut rien porter à la bouche pour le communiquer au Ventre, qui tomba en peu de temps en défaillance par cette soustraction d'aliments. 

Tous les autres membres devinrent faibles et atténués, par la disette où se trouva le Ventre. 

La Main reconnut alors son erreur, et voulut contribuer à l'ordinaire à nourrir le Ventre ; mais il n'était plus temps, il était trop affaibli pour faire ses fonctions, parce qu'il avait été trop longtemps vide ; il rejeta les viandes qu'on lui présenta : ainsi il périt  mais toutes les parties du corps périrent avec le Ventre, et furent punies de leur révolte.