Le Chien fit un jour assigner la Brebis devant deux Aigles, pour la faire condamner à lui payer un pain qu'il disait lui avoir prêté. Elle nia la dette. On obligea le Chien à présenter des témoins. 

Il suborna le Loup, qui déposa que la Brebis devait le pain. 

Elle fut condamnée, sur ce faux témoignage, à payer ce qu'elle ne devait pas. Quelques jours après, elle vit des Chiens qui étranglaient le Loup. 

Cette vue la consola de l'injustice qu'on lui avait faite. 

-   Voilà, s'écria-t-elle, la récompense que méritent de tels calomniateurs.