Pin It

Une Aigle et un Renard ayant fait société ensemble, convinrent, pour serrer plus étroitement les noeuds de leur amitié, de demeurer l'un auprès de l'autre. 

L'Aigle choisit un arbre fort élevé pour y faire son nid. 

Le Renard se creusa une tanière au pied de l'arbre, et il y mit ses petits. 

Étant un jour sorti pour aller leur chercher la proie, l'Aigle pressée de la faim vint fondre sur les petits du Renard, dont elle fit faire curée à ses Aiglons. 

Le Renard étant de retour, et voyant la perfidie de sa voisine, fut moins attristé du malheur de ses petits, que du désespoir d'être hors d'état d'en tirer vengeance, parce qu'il ne pouvait s'élever dans l'air pour poursuivre son ennemie.

Se tenant donc à l'écart, il donnait à l'Aigle mille imprécations, ne pouvant se venger autrement de sa perfidie. 

Peu de temps après, quelques-uns immolèrent une chèvre, qu'ils firent brûler dans un champ voisin. 

L'Aigle vint fondre dessus, et enleva une partie de la victime qu'elle porta dans son nid, avec quelques charbons ardents qui y mirent le feu. Le vent venant à souffler avec impétuosité, les aiglons qui n'avaient point encore de plumes, tombèrent au pied de l'arbre. 

Le Renard y accourut, et les dévora tous à la vue de l'Aigle.