Pin It

Le roi des grenouilles de Miss Sara Cone Bryant

N’avez-vous jamais entendu ce vieux conte sur les stupides grenouilles?
 
Les grenouilles dans un marécage décidèrent un jour qu’il leur fallait un roi; elles s’en étaient toujours très bien passé, mais elles se persuadèrent soudainement qu’il leur en fallait un.


 
Elles envoyèrent un messager à Jupiter, le suppliant de leur envoyer un roi pour régner sur elles.
 
Jupiter, voyant à quel point elles étaient stupides, leur envoya un roi qui ne risquait pas de leur nuire: il jeta une grosse bûche au milieu de l’étang.
 
Au splash, les Grenouilles furent terriblement effrayées, et elles plongèrent dans leurs trous pour se cacher du Roi Bûche.
 
Mais après un certain temps, quand elles virent que le roi ne bougeait pas, elles surmontèrent leur peur et vinrent s’asseoir sur lui.
 
Et dès qu’elles réalisèrent qu’il ne pouvait pas leur faire de mal, elles commencèrent à le mépriser, et enfin elles envoyèrent un autre messager à Jupiter pour lui demander un nouveau roi.
 
Jupiter leur envoya une anguille.
 
Les grenouilles furent beaucoup plus satisfaites et aussi très effrayées lorsque le Roi Anguille vint nager et se faufiler entre elles.
 
Mais à mesure que les jours passèrent et que l’anguille se révéla parfaitement inoffensive, elles cessèrent d’avoir peur, et dès qu’elles arrêtèrent de craindre le Roi Anguille, elles cessèrent de le respecter.
 
Bientôt, elles envoyèrent un troisième messager à Jupiter, pour le supplier de leur envoyer un meilleur roi, - le meilleur roi qui soit.
 
C’en était trop; Jupiter se mit en colère à cause de leur stupidité. « Je vais vous donner le roi que vous méritez! » dit-il, et il leur envoya un héron.
 
Dès que les grenouilles vinrent à la surface pour saluer le nouveau roi, le Roi Héron les attrapa avec son long bec et les avala.
 
L’une après l’autre, elles vinrent en sautillant, et l’une après l’autre le héron les mangea. Il s’agissait bien d’un roi digne d’elles!