Pin It

Le petit bonhomme de Pain d'épice 

Le Petit Bonhomme de pain d'épices est un conte anglais parlant d'un personnage de pain d'épice ayant pris vie.
L'origine du conte est vague mais une des premières versions paraît dans un numéro du magazine américain "St Nicholas Magazine".
Il existe plusieurs variantes du conte où le personnage est une crêpe ou un pain bannock.
 
 
Il était une fois, une vieille dame qui vivait dans une vieille maison à la campagne.
 
Un jour elle décida de faire une surprise à ses petits enfants qui viendraient la visiter.
- Je vais leur cuisiner un de mes délicieux pains d'épice qu'ils aiment tant.
 
Elle eu l'idée de donner à son gâteau la forme d'un petit bonhomme. Elle prépara la pâte et mit le gâteau au four.
 
- Hum ! que ça sent bon ! Ce petit bonhomme de pain d'épice devrait être prêt maintenant.
 
La vieille dame ouvrit la porte du fourneau.
 
Et hop ! le petit bonhomme de pain d'épice s'enfuit aussitôt par la fenêtre.
 
Le Petit Bonhomme de Pain d'épice se mit à courir en criant à la vielle dame
 
- Tu peux courir tant que tu voudras ! Jamais tu ne pourras m'attraper ! C'est moi, qui te le dis ! Petit Bonhomme de Pain d'épice !
 
La vieille dame toute surprise se mit à courir après lui en lui criant -  reviens, reviens!
 
Mais Pain d'épice fit la sourde oreille et continua son chemin.
 
Un petit cochon les vit passer, et sans savoir pourquoi il se mit à courir lui aussi en se disant que tout ceci semblait bien amusant !
 
Pain d'épice s'écria:
- Vous pouvez courir tant que vous voudrez ! Jamais vous ne pourrez m'attraper !   Qui est le plus rapide ? c'est moi, Petit Bonhomme de Pain d'épice !
 
La vieille dame et le petit cochon couraient et Pain d'épice riait.
 
Une vache qui broutait dans les champs entendit crier la vieille dame
- Eh toi ! dit-elle à Pain d'épice, n'entend-tu pas qu'on t'appelle. Reviens ici !
 
Et elle se mit à courir elle aussi.
- Vous pouvez courir tant que vous voudrez ! Jamais vous ne pourrez m'attraper !   C'est moi, Petit Bonhomme de Pain d'épice!
 
La vache se mit à le poursuivre elle aussi, et Pain d'épice riait encore plus fort.
 
Pain d'épice passa près d'un champ où travaillaient un fermier et son fils.
- Arrêtez-le ! cria la vache.
- Arrêtez-le! cria le petit cochon.
- Arrêtez-le ! cria la vieille dame.
 
Le fermier et son fils se mirent à courir eux aussi.
- Vous pouvez courir tant que vous voudrez ! Jamais vous ne pourrez m'attraper.! C'est moi, le plus rapide de tous ! Petit   Bonhomme de Pain d'épice !
 
Le fermier et son fils, la vache, le cochon et la vieille dame couraient, couraient, et Pain d'épice riait.
 
Pain d'épice croisa un cheval sur son chemin, et lui cria:
- Tu peux courir toi aussi aussi fort que tu voudras, J'ai déjà réussi à semer tous les autres, tu ne m'attraperas pas toi non plus !
 
Le cheval sursauta et dit:
- c'est ce que tu crois ! et il se mit à courir lui aussi,.
 
Pain d'épice s'écria:
- Tu peux courir tant que tu voudras ! Jamais tu ne pourras m'attraper.! C'est moi, le plus rapide de tous ! Petit Bonhomme de Pain d'épice !
 
Le cheval se mit à courir derrière lui aussi et Pain d'épice riait, riait
 
Notre petit bonhomme de Pain d'épice riait, riait, le petit cochon courait, la vache courait, le fermier et son fils couraient, le cheval courait et la vieille dame criait: Reviens ! Reviens ! .

Notre petit bonhomme de Pain d'épice s'arrêta tout à coup ! Il était parvenu à une rivière et tous s'écrièrent, te voilà bien pris maintenant.
 
Je suis plus malin que vous tous ! s'écria Pain d'épice ! Je trouverai bien une solution.
 
Je peux t'aider si tu veux, dit un renard en l'apercevant. Je me débrouillerai tout seul, dit Pain d'épice.
 
Mais le renard éclata de rire en disant
- Allons, allons, tu vois bien que tu n'as plus de temps à perdre, ils seront là bientôt et t'attraperons.   Monte sur mon dos dit-il d'une voix rusée, je te ferai traverser la cette rivière.
 
Pain d'épice se dit que le renard avait bien raison et il sauta vite sur son dos.
 
- Nous sommes plus rapide que vous tous !   Vous pouvez courir tant que vous voudrez !   Jamais vous de pourrez nous   attraper.
 
Et Pain d'épice riait, riait !
 
L'eau est profonde ici dit le renard, monte plus haut sur mes épaules, et Pain d'épice s'installa sur ses épaules.
 
- Oh ! oh ! mais ça devient de plus en plus profond, monte donc sur ma tête tu seras à l'abri.
Pain d'épice monta sur la tête du renard.
 
- Tu devrais monter sur mon nez dit le renard.
 
Pain d'épice monta sur le nez du renard et tous les deux traversèrent la rivière.
 
Pain d'épice riait, riait, et disait: - Je suis plus rapide que vous tous ! Vous pouvez courir tant que vous voudrez !
Jamais vous ne pourrez m'attraper ! Pain d'épice, s'amusait comme un fou !
 
Il riait, riait, riait, et le renard nageait, avec lui sur son nez.
 
Tout à coup, le renard ouvrit grand la bouche et attrapa Pain d'épice entre ses dents et n'en fit qu'une bouchée.
 
Et c'est ainsi que se termine l'histoire du Petit Bonhomme de Pain d'épice le plus rapide de tous !